top of page

Mental et émotion : deux facettes d'une même pièce

Dernière mise à jour : 22 déc. 2022

Si l’on a longtemps dans le monde professionnel opposé mental et émotions, quitte à nier les émotions pour être performant, le déséquilibre entre « valeur » du mental et « valeur » des émotions tend à se réduire. Le « je pense donc je suis » pourrait bientôt être rattrapé par un « je ressens donc je suis ».


Les recherches et observations du mode de fonctionnement du cerveau et toute la littérature qui les accompagne font montre de l’interconnexion entre les émotions et le mental. Et l’association de ces deux termes nous conduits vers l’« Intelligence émotionnelle ».


Une connexion qui peut se jouer dans les deux sens : émotion/mental et mental/émotion.



Quand les émotions servent le mental : performance et décision


L’émotion est un processus : elle née d’un stimulus, interne ou externe. Inscrite dans le corps, elle est utilisée et traitée par le mental pour poser une action : agir ou attendre, faire un choix, décider ou non, etc. La connaissance et la maîtrise de ce processus interne implique de :


- Reconnaitre le déclencheur, le stimulus propre à chacun d’une émotion

- Connaitre le mode d’expression de chaque émotion,

- Connaître la signification, le message de chaque émotion,


Ainsi, accueillir et comprendre le processus émotionnel, c’est se donner la possibilité d’agir en conscience. Il ne s’agit alors plus d’étouffer, nier l’émotion mais bien de les accueillir chacune et écouter ce qu’elles ont à nous dire pour « faire le bon » choix, c’est-à-dire un choix libéré de biais cognitifs -dans la mesure du possible. En cela, l’émotion, (re)connue et comprise, est une aide à la décision et à la performance dans le respect de soi.



Quand le mental sert l’état émotionnel : performance et action


Inversement, le mental peut également nous servir à nous plonger dans un état émotionnel cible pour gagner en performance sur une action donnée, un objectif que nous nous fixons. Cette démarche s’inscrit plus dans une démarche de stratégie émotionnelle : le mental, le raisonnement, définit une émotion cible, un cocktail d’émotions ou encore un état émotionnel, qui constituera le pilier de l’atteinte d’un objectif fixé. Cette démarche est utilisée en préparation mentale. Ceci implique de :


- Connaitre le mode d’expression des émotions,

- Savoir « aller chercher » le ressenti de l’émotion et de son déclencheur initial,

- Savoir les faire remonter dans le mental pour construire l’état cible.



Développer son intelligence émotionnelle


Accepter de comprendre et écouter son propre processus émotionnel implique de considérer que toutes les émotions ne sont ni positives, ni négatives : chacune nous communique une information. Par contre, elles peuvent être vécues comme agréables ou désagréables. Avoir peur n’est pas agréable, ressentir de la tristesse ou de jalousie ne l’est pas non plus… Mais en soi, chacune porte un message personnel que le mental peut utiliser pour prendre une décision, agir en conscience.


Nier une émotion qui nous traverse, c’est se couper d’une capaciter à choisir, décider en conscience. C’est, pour le dire autrement : se couper de soi ; et, répéter ce schéma, ce comportement sur le moyen, long terme a deux conséquences. Il peut engendre du stress, voire un burn-out. Il peut aussi nous couper de l’autre : comment envisager de s’ouvrir à l’autre pleinement, sans jugement, si l’on ne s’est déjà pas en mesure de s’écouter soi-même, sans juger ses propres émotions ?


Et c’est d’autant plus dommage, qu’une émotion ne nous définit pas. Dire « je ressens de la jalousie, de la tristesse… » est plus juste que « je suis triste ou jaloux ». Par définition, l’émotion est limitée dans le temps - auquel cas ça n’est plus une émotion.

Aussi, autant vivre ce petit moment aussi inconfortable soit-il pour apprendre de nous et agir avec « intelligence ».


L’intelligence émotionnelle n'est pas innée ; elle s’apprend et se développe :

- Leadership et sérénité professionnelle : l’intelligence émotionnelle, alliée des managers et décideurs

- Test et bilan d'intelligence émotionnelle en situation professionnelle : marie-jeanne.gouraud@progrescime.fr



PROGRESCIME

Développer la Performance éthique®

605 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page